studio1984 – AJAP 2014

02

NORDIC BUILT – NATURE URBAINE

01 MOD
 Type de marché: Concours ouvert
 Maître d’ouvrage : Association Nordic Built
 Maître d’oeuvre : Architectes- STUDIO1984
 Mission effectuée : Esquisse-concours
 Calendrier opération : février 2013
 Surface : 20,000M2- 284 logements
 Coût des travaux : 17,3 M € HT
 Localisation : Ballerup, Danemark

 

EXISTANT 0211 10 09 08 07 06 2-plans elev bloc2 (3) 04 03

Si la qualité d’ouverture est indéniablement un atout de cet ensemble de bâtiments construit dans les années 60, l’échelle des espaces extérieurs ne semble pas maîtrisée et ses aménagements peu cohérents. L’implantation de nouvelles constructions permet de retrouver l’échelle humaine tout en conservant la respiration que constitue le parc. Cette nouvelle échelle installe également un dialogue fécond avec le quartier voisin composé de maisons individuelles.
Une véritable rue, support d’une sociabilité de quartier, clarifie le statut de l’espace public et offre un parvis sur le parc. La hiérarchisation des cheminements, passages, venelles et chemins rend lisible l’articulation des espaces et des fonctions. La gestion alternative des eaux pluviales devient un élément structurant du paysage.
La création de noues paysagères et de zones humides végétalisées installe une nouvelle biodiversité, crée des parcours piétons champêtres et aménage une transition harmonieuse entre l’intimité des jardins privatifs et l’espace partagé.
Une réflexion aboutie sur la gestion des accès et de leurs niveaux permet de rendre la totalité de l’opération accessible aux PMR. La façade existante non porteuse offre l’opportunité de transformer radicalement les performances thermiques de l’enveloppe des bâtiments tandis que des penthouses augmentent la capacité d’accueil du site en logements.

Ce concours a d’abord été pour nous le prétexte à un voyage d’étude au Danemark. Un certain nombre d’opérations récentes de construction neuve et de réhabilitation suscitait en effet notre intérêt. Par ailleurs le thème de la réhabilitation d’un « grand ensemble » dans le contexte social particulier de la périphérie de Copenhague offrait l’opportunité de penser des dispositifs urbains alternatifs à ceux de la résidentialisation aujourd’hui dominants dans ce genre d’opération en France.
Nous nous sommes largement imprégnés des principes développés dans le quartier de Vesterbro à Copenhague pour proposer des usages collectifs et intenses des espaces extérieurs, et ébaucher des pistes pour la densification et l’amélioration thermique de l’habitat.