Lieu : Lycée Jean Moulin – Torcy (77)

Calendrier : Concours 2016

Maîtrise d’ouvrage : Région Ile-de-France

Budget : 18,6 M€ HT

Surface : 6645 m²

Equipe maîtrise d’oeuvre : Studio 1984

EMENDA (fluides-HQE)

BATISERF (structure)

BMF (économie)

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Previous
Next

Afin de dialoguer avec l’architecture très marquée du lycée Jean Moulin, le projet de réhabilitation adopte une attitude modeste et une écriture sobre. Le caractère monumental de la façade principale et des circulations intérieures est préservé sans surenchère architectonique. 

La volonté de préserver l’écriture architecturale atypique du lycée, conduit à opérer peu de modifications sur l’enveloppe. Seule la reconstruction de la liaison entre le bâtiment A et B tranche par son écriture plus contemporaine. Loin de s’imposer, le nouveau bâti amène plus de transparence, fluidifie la transition entre intérieur et extérieur et crée une connexion poreuse entre les deux bâtiments. Ce volume, retourné sur la façade du bâtiment B en RDC, qualifie la cour et aménage l’accès directement vers l’extérieur en R+1 du bâtiment  A.

Le caractère minéral des façades est respecté par la mise en œuvre d’un enduit clair sur un isolant en liège dense naturel qui offre toutes les garanties de solidité et de pérennité. La façade ouest quant à elle, est traitée thermiquement par l’intérieur, conservant ainsi son image particulière. Les verrières des bâtiments A et B sont entièrement redessinées, mais elles conservent l’esprit général de la couverture d’origine dans un souci de cohérence et de continuité.

De manière générale la mise aux normes de l’enveloppe et des installations techniques intègre cette posture respectueuse de l’existant. Les détails sont pensés de manière à ne pas altérer la lecture des façades.